A la Une
 Meilleures ventes

Amélie Nothomb

Katherine Pancol

Pierre Lemaitre


 Les Grandes Interviews

Pétronille

Amélie Nothomb

 
« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »

Le fils

Philipp Meyer

 
Porté par un souffle hors du commun, "Le Fils" est à la fois une réflexion sur la condition humaine et le sens de l'Histoire, et une exploration fascinante de la part d’ombre du rêve américain.

Le bonheur national brut

François Roux

 
Roman d'apprentissage, chronique générationnelle : François Roux réussit le pari de mêler l'intime à l'actualité d'une époque.

Cataract City

Craig Davidson

 
Craig Davidson explore dans ce roman vertigineux le conflit intérieur de deux hommes liés par un secret d'enfance.

 Les livres du mois
Madame
La Dévoration
La Belle de l'étoile
L'Audience
L'Enfant des marges
Madame Diogène
Le Bonheur national brut
Pétronille
Mon année Salinger
Cataract City
Le Fils

 Lire un extrait

Mon année Salinger

Joanna Smith Rakoff

 

A la fin des années 90, Joanna, qui vient de terminer ses études de lettres, s’installe à New York où elle a trouvé un poste d’assistante dans une grande agence littéraire. Chaque jour, elle quitte l’appartement minuscule et délabré qu’elle occupe à Brooklyn avec son petit-ami, Don, aspirant écrivain ténébreux et neurasthénique, pour se rendre en métro sur Madison avenue et retrouver l’antique dictaphone et la machine à écrire qui trônent encore sur son bureau. Mais aussi et surtout sa boss, une femme de tête fantasque et charismatique qui semble n’avoir d’autre préoccupation qu’un mystérieux Jerry…

 

Hommage à la ville de New York, des cafés bohèmes de Brooklyn aux terrasses et aux lofts du Lower East Side, Mon année Salinger est aussi un récit d’apprentissage subtil, émouvant et drôle : la trajectoire littéraire et sentimentale d’une jeune femme et sa rencontre avec Salinger.

L'Enfant des marges

Franck Pavloff

 

Dans une Barcelone étourdie par la crise, vibrante de toute l’énergie d’une jeunesse qui refuse le monde tel qu’il est, un homme part à la recherche de son petit-fils adolescent. Lui-même a tout quitté : sa solitude, la paix et l’oubli qu’il croyait avoir trouvés au fin fond des Cévennes. Et voici que dans la capitale catalane bruyante et révoltée, où plane l’ombre des combattants de 36, c’est sa propre histoire qu’il rencontre et dont il peut enfin se libérer.

L’œuvre exigeante de Franck Pavloff, habitée par l’exil et la quête, révèle ici une dimension inédite. Un récit intime et singulier, qui parle d’errance et de renaissance, une émouvante ode à la vie.

La Dévoration

Nicolas d' Estienne D'orves

 
« Je suis chez moi dans le carnage. Mes livres sont des meurtres. Le mal est ma respiration. »

 

L’écrivain Nicolas Sevin aime l’opéra, la littérature et le sang. Judith, son éditrice, voudrait qu’il se renouvelle, qu’il se démasque, en un mot qu’il se mette à nu.

En choisissant de se replonger dans l’affaire du Japonais cannibale Morimoto, Nicolas Sevin prend le risque de se confronter à ses peurs et à ses démons : son enfance, sa relation ambiguë avec sa mère, un noir secret gardé par son père, ses parties de chasse sexuelle avec son amie de toujours. Et si les bourreaux qui le hantent étaient plus proches de lui qu’il n’ose le croire ? Au terme de sa descente en enfer, il dresse un constat sans concession : certains savent dompter l’écriture, d’autres se font dévorer par elle.
 

Auteur du très remarqué Les fidélités successives, Nicolas d’Estienne d’Orves, nous donne, avec La dévoration, son livre le plus personnel et le plus dérangeant.


Nicolas d’Estienne d’Orves, pour La dévoration, est sélectionné pour le Prix des lecteurs du Maine Libre.

 événement
 
Percy Jackson revient ! Cliquez ici pour télécharger le bon de pré-réservation et découvrir le livre dès le 1er octobre.
 Romans jeunesse
 

Sous le soleil des Hamptons, la vie est douce et le beau temps semble éternel dans la luxueuse maison de la plage. C’est ce que se dit Rory qui vient d’être engagée au service de la famille Rule. Elle succombe au charme de Connor, le fils aîné de la famille, devient amie avec Isabel, la sœur de ce dernier. À elle les virées en voitures de luxe et les fêtes sur la plage. Jusqu’au moment où les rivalités s’attisent ; on lui rappelle qu’elle vient d’un milieu plus modeste et ne fait pas partie de la famille… Un premier été au goût de citron, à la fois frais et acide…

 

« Joanna Philbin tire les ficelles d’un roman parfait pour l’été ! » Kirkus Review


À partir de 13 ans

 

Belly, et les deux frères Conrad et Jeremiah, se connaissent depuis toujours. Chaque été, ils se retrouvent avec leurs parents à la maison de la plage. Entre les baignades, les pichets de thé glacé, et le goût salé de l’océan, il n’y a pas un nuage à l’horizon. Mais, lorsque la mère des garçons tombe gravement malade, les trois ados vont devoir grandir. Belly aime depuis toujours le sombre Conrad, mais c’est dans les bras de Jeremiah qu’elle trouve du réconfort.

Bientôt, un mariage est annoncé, et, lorsqu’on a la vie devant soi, il ne faut pas se tromper…

 

« Tout est juste dans le roman de Jenny Han, qui évoque avec délicatesse la confusion des sentiments dans la tête et le cœur des adolescents. » Le Figaro Littéraire

 

À partir de 13 ans