Rechercher un livre ou un auteur
Bienvenue
Créer
votre bibliothèque virtuelle.
Suivre
l’actualité de vos auteurs préférés.
Recevoir
les informations qui vous intéressent.

Les informations demandées dans ce formulaire sont toutes obligatoires, et sont collectées et destinées au Groupe Albin Michel, afin de créer votre compte et personnaliser vos services si vous le souhaitez. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement UE/2016/679, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par courrier à Editions Albin Michel, Service Communication digitale, 22 rue Huyghens, 75014 Paris. Plus d’information sur notre politique de protection de vos données personnelles.

Bienvenue
Créer
votre bibliothèque virtuelle.
Suivre
l’actualité de vos auteurs préférés.
Recevoir
les informations qui vous intéressent.

Les informations demandées dans ce formulaire sont toutes obligatoires, et sont collectées et destinées au Groupe Albin Michel, afin de créer votre compte et personnaliser vos services si vous le souhaitez. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement UE/2016/679, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par courrier à Editions Albin Michel, Service Communication digitale, 22 rue Huyghens, 75014 Paris. Plus d’information sur notre politique de protection de vos données personnelles.

Bienvenue
Déjà inscrit ?
Réinitialiser votre mot de passe
Édition brochée
6.96 €
3 Février 1964
120mm x 195mm
176 pages
EAN13 : 9782226275301
eBook PDF
9.99 €
1 Mai 2014
176 pages
EAN13 : 9782226224644
Demi-Jour
Littérature

Souvenirs.
« Le souvenir d’une certaine image n’est que le regret d’un certain instant », dit Proust ; si cette proposition était juste je n’aurais pas de souvenirs, ne regrettant aucun instant de ma vie ; pourtant j’ai des souvenirs en grand désordre.

Talleyrand regrettait la douceur de la vie avant 1789, époque où Valéry aurait voulu naître. La correspondance Hofmannsthal-Carl Burckhardt évoque un art dans l’amitié (vers 1910) dont nous avons perdu le secret. La douceur de vivre en 1960 ce sera pour plus tard.

1900, les temps heureux ; ce n’est pas ce que j’ai vu. « Les petites choses comme les grandes occupent les pauvres mères. »

Les pauvres mères, voilà mes souvenirs ; pauvres, manque d’argent ; pauvres autrement, des cœurs tendres, fermés, douloureux.

Je disais : je ne regrette aucun instant de ma vie, est-ce bien vrai? Il y en a peu sûrement.

Littérature
L'agenda
Nouvelle édition, nouvelle parution, rencontre, nouvelle vidéo...

Soyez le premier informé de l’actualité de vos auteurs préférés !

Du même auteur