Rechercher un livre ou un auteur
Bienvenue
Créer
votre bibliothèque virtuelle.
Suivre
l’actualité de vos auteurs préférés.
Recevoir
les informations qui vous intéressent.

Les informations demandées dans ce formulaire sont toutes obligatoires, et sont collectées et destinées au Groupe Albin Michel, afin de créer votre compte et personnaliser vos services si vous le souhaitez. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement UE/2016/679, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par courrier à Editions Albin Michel, Service Communication digitale, 22 rue Huyghens, 75014 Paris. Plus d’information sur notre politique de protection de vos données personnelles.

Bienvenue
Créer
votre bibliothèque virtuelle.
Suivre
l’actualité de vos auteurs préférés.
Recevoir
les informations qui vous intéressent.

Les informations demandées dans ce formulaire sont toutes obligatoires, et sont collectées et destinées au Groupe Albin Michel, afin de créer votre compte et personnaliser vos services si vous le souhaitez. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement UE/2016/679, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par courrier à Editions Albin Michel, Service Communication digitale, 22 rue Huyghens, 75014 Paris. Plus d’information sur notre politique de protection de vos données personnelles.

Bienvenue
Déjà inscrit ?
Réinitialiser votre mot de passe
Édition brochée
18.25 €
13 Avril 2011
125mm x 190mm
226 pages
EAN13 : 9782226208897
ePub
12.99 €
13 Avril 2011
226 pages
EAN13 : 9782226237804
Kindle
12.99 €
1 Octobre 2011
226 pages
EAN13 : 9782226266637
L'Homme prédateur
L'Homme prédateur - Cover image
Le 21 mai 2001 fut publiée au Journal officiel la loi reconnaissant la traite négrière et l'esclavage comme « crimes contre l'humanité ».Françoise Vergès revient sur l'extraordinaire capacité de l'esclavage à s'adapter aux nouvelles technologies comme au progrès social et juridique. Hier, la prédation signifiait razzias, guerres, kidnapping ; aujourd'hui, guerres et enlèvements perdurent comme sources d'asservissement, auxquelles il convient d'ajouter la fabrication par la violence économique de vies vulnérables et fragiles.Il est temps d'étudier les politiques et les économies de prédation non comme des traces de l'arriération, mais comme des formes régulièrement réinventées, tout à fait compatibles avec l'existence de discours humanitaires et une économie du profit.
L'Homme prédateur - Cover image
Télécharger la couverture
L'agenda
Nouvelle édition, nouvelle parution, rencontre, nouvelle vidéo...

Soyez le premier informé de l’actualité de vos auteurs préférés !

Du même auteur