Couverture du livre Le Temps de la perte

Le Temps de la perte

« À tout’ ! » lui dit son fils en la quittant. Dans la nuit, il meurt dans un accident de voiture. « Depuis cette date, je perds mon fils chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde. Le perdre est mon présent. Pour toujours. »


Psychologue-psychanalyste, Catherine Audibert nous fait partager sa douloureuse expérience de mère dans ce récit étonnamment limpide, qui soulève toutes les questions du deuil : le choc d’abord, puis l’obsession qui s’installe, les réminiscences de l’enfant qu’il fut. Entre la culpabilité, les regrets, la mélancolie et la folie tant la douleur submerge, peu à peu, l’écriture libère et accompagne le deuil, un deuil sans fin mais au cours duquel les vivants reprennent peu à peu leur place à côté du mort.


En déployant l’histoire de vie et de mort qui la lie à son fils, le récit de Catherine Audibert va bien au-delà du témoignage singulier et s’adresser à tous les parents et à leurs proches. Un livre fort, qui chemine jusqu’à la certitude retrouvée de l’amour – et la possibilité d’une vie après.


Catherine Audibert a publié, entre autres, Le Complexe de la marâtre et L’Incapacité d’être seul (chez Payot).

Date de parution

03 février 2021

Édition Brochée
19,90

120.00 mm x 205.00 mm

344 pages

EAN : 9782226458681

Édition Livre numérique
13,99 €

EAN : 9782226459923

Les libraires en parlent