Rechercher un livre ou un auteur
Bienvenue
Créer
votre bibliothèque virtuelle.
Suivre
l’actualité de vos auteurs préférés.
Recevoir
les informations qui vous intéressent.

Les informations demandées dans ce formulaire sont toutes obligatoires, et sont collectées et destinées à la société Editions Albin Michel, afin de créer votre compte et personnaliser vos services si vous le souhaitez. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement UE/2016/679, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par courrier à Editions Albin Michel, Service Communication digitale, 22 rue Huyghens, 75014 Paris. Plus d’information sur notre politique de protection de vos données personnelles.

Bienvenue
Créer
votre bibliothèque virtuelle.
Suivre
l’actualité de vos auteurs préférés.
Recevoir
les informations qui vous intéressent.

Les informations demandées dans ce formulaire sont toutes obligatoires, et sont collectées et destinées à la société Editions Albin Michel, afin de créer votre compte et personnaliser vos services si vous le souhaitez. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement UE/2016/679, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par courrier à Editions Albin Michel, Service Communication digitale, 22 rue Huyghens, 75014 Paris. Plus d’information sur notre politique de protection de vos données personnelles.

Bienvenue
Déjà inscrit ?
Réinitialiser votre mot de passe
Édition brochée
13.80 €
5 Janvier 1950
140mm x 190mm
196 pages
EAN13 : 9782226021458
ePub
9.49 €
1 Novembre 2015
EAN13 : 9782226334886
Kindle
9.49 €
1 Novembre 2015
EAN13 : 9782226334893
Chats
« Il n’y a pas de chats ordinaires. Il y a des chats malheureux, des chats obligés à la dissimulation, des chats méconnus, des chats qu’une inguérissable erreur humaine distribue à des mains indignes, des chats qui attendent, leur vie durant, une récompense qui ne viendra jamais : la compréhension et la pitié. Mais tant de misère et de malchance ne suffisent pas à former un chat ordinaire.
La castration même ne ravale pas le caractère du félin domestique. Kiki-la-Doucette, parfaitement neutralisé dès son jeune âge, n’avait subi qu’une diminution physique. Une gaîté intacte illuminait ses yeux verts de magnifique bâtard rayé, à poils très longs, avec un peu de blanc au long du ventre. Il chassait et combattait ; les matous campagnards apprirent vite à craindre la stratégie qu’il inventa : bloquant un chat au bas d’un étage de cave, Kiki-la-Doucette prenait son élan et s’abattait sur son ennemi en planant comme un polatouche.
Chaque chat rencontré m’a fourni l’exemple d’une vertu personnelle, et donné à croire que j’avais à peindre, chaque fois, un chat qui ne fût né, qui n’eût vécu que pour moi.
À tant de lignes survivront peu de pages. Il méritait mieux, l’animal à qui le créateur fit le plus grand œil. Le plus doux pelage, la narine suprêmement délicate, l’oreille mobile, la patte sans rivale et la griffe courbe empruntée au rosier ; l’animal le plus traqué, le moins heureux et, comme dit Pierre Loti, la bête la mieux organisée pour souffrir.
Je n’ai guère cessé de chanter le chat. Mon los sans doute ne prendra fin qu’avec moi-même. Une grande vague, qui n’est point affaire de pusillanime tendresse, me mène, me ramène à lui ; c’est que souvent le chat, de par sa prédilection et sa fidélité, m’a semblé encore plus soucieux de moi que je n’étais occupée de lui. »
L'agenda
Nouvelle édition, nouvelle parution, rencontre, nouvelle vidéo...

Soyez le premier informé de l’actualité de vos auteurs préférés !

Du même auteur